Des valeurs partagées, des principes et des finalités communes

Depuis la signature de la première Convention Cadre des Centres Sociaux, le 25 juillet 1994, ce dispositif s’est enrichi en se dotant d’instances de régulation et d’accompagnement, de mise en réseau et d’outils d’animation et d’évaluation, pour mieux répondre aux besoins et attentes des équipements sociaux.

 

Voilà plus de 20 ans que les signataires de la Convention Cadre des Centres Sociaux s’engagent :

 

  • autour de valeurs communes : solidarité, équité, citoyenneté, neutralité,  laïcité et promotion de la vie associative. Les partenaires sont fortement attachés à la gestion de type associative et à son bon fonctionnement, permettant l’expression, la participation et l’implication des habitants et usagers dans les instances du centre social.

 

  • autour de principe de prévention et de lutte contre les discriminations. Les partenaires tant institutionnels qu’associatifs se déclarent particulièrement attachés à la lutte et à la prévention des discriminations. Le centre social, à travers la mise en œuvre de son projet social, favorise la mixité sociale et œuvre au quotidien contre les discriminations.

 

  • autour des principes de transparence et de confiance réciproque. Les partenaires sont garants du partage utile des informations relatives à la situation des équipements sociaux et les associations s’engagent à informer immédiatement les partenaires en cas de difficultés.

 

Par ailleurs, les partenaires veillent au respect par les gestionnaires de l’application de règles de bonne gouvernance, de la mise en place de statuts et de règlements intérieurs clairs et respectés afin d’éviter tout conflit d’intérêt.